Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poitiers

  • 25 octobre 732 : Charles Martel arrête les Arabes à Poitiers

    Publié par Guy Jovelin le 25 octobre 2020

    En 711, soit à peine 80 ans après la mort de Mahomet, les musulmans atteignent l’Espagne, qu’ils traversent en 8 ans, et occupent en 719 le Languedoc actuel. Cette province, entre les Pyrénées et le Rhône, s’appelle alors Gothie, en souvenir des Wisigoths, ou Septimanie, d’après ses sept villes principales (sa capitale Narbonne, Agde, Béziers, Nîmes, Maguelone, Lodève et Elne). Arrêtés à Toulouse, en 721, par le duc Eudes d’Aquitaine, ils tournent alors leurs regards vers l’Est et prennent Nîmes, Arles et Autun en 725.

    En 732, ils s’approchent de Tours, la ville de Saint Martin.
    A la demande de l’Eglise, le Duc des Francs, Charles Martel, vient au secours d’Eudes, Duc d’Aquitaine. Après avoir rassemblé une armée à la hâte, Charles Martel rejoint les troupes musulmanes, à Moussais, à proximité d’une voie romaine reliant Châtellerault à Poitiers. Le samedi 25 octobre 732, 1er jour du ramadan, les envahisseurs musulmans se décident à engager la bataille, au nord de Poitiers. Leur chef, Abd al-Rahman, est tué pendant la bataille. Sa cavalerie, légère et désordonnée, se heurte au « mur infranchissable » que forment les guerriers francs, à pied, mais disciplinés et bardés de fer. De son côté, Charles Martel attribue sa victoire à l’intercession de la Vierge Marie et parle des anges combattant aux côtés des Francs.

    C’est son fils, le roi Pépin le Bref, qui va libérer Narbonne et chasser définitivement les musulmans de Septimanie en 759, trois ou quatre décennies après leur arrivée.

     

    Source : contre-info

  • Poitiers (86) : Faouzi, 18 condamnations, agresse et menace de mort trois policiers, il est libéré sous contrôle judiciaire

    Publié par Guy Jovelin le 05 mars 2020

    Par  le 04/03/2020

    Faouzi, 31 ans, était présenté vendredi 14 février en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Poitiers, poursuivi pour huit faits, dont une grosse majorité commise le 12 février. Interpellé par les policiers lors d’une banale opération de contrôle en possession d’un peu de stupéfiants et en état d’ivresse, il s’était rebellé en faisant preuve de violences sur trois policiers. Les menaces de mort avaient été à l’avenant : « Je vais tous vous tuer, bande d’… »

    Conduit au centre hospitalier de Châtellerault, il s’était ensuite vengé sur un électrocardiogramme. « Un matériel qui vaut 10.000 € », s’est ému le procureur Jean Lacotte en requérant son maintien en détention provisoire. Faouzi, 18 condamnations au casier judiciaire, avait demandé un délai pour préparer sa défense.

    (…) C’était sans compter sur la plaidoirie de son avocate, Me Anna Mazzonetto, qui a défendu la réinsertion sociale de son client : « Il débute un CDD lundi, il vit chez des grands-parents. Vous pouvez envisager un contrôle judiciaire strict. »

    Une fois n’est pas coutume, les juges ont accepté le contrôle judiciaire.

    La Nouvelle République viafdesouche

  • Mosquée de Poitiers « le pavé des martyrs », une reconquête musulmane sur le sol de France

    Publié par Guy Jovelin le 23 septembre 2019

    La nouvelle mosquée construite à Poitiers est « une nouvelle étape de la reconquête musulmane » dixit l’imam dans un reportage diffusé par Arte, la chaine de la collaboration à l’invasion.

    Jean-Yves Le Gallou@jylgallou
     

    Écoutez cet imam qui explique que le nom de la mosquée de « le chemin des martyrs» évoque la bataille de 732 et que la nouvelle mosquée est 1 manière de reprendre la conquête. Il s’est trouvé des «juges» qui ont condamné les Identitaires pour faire plaisir à cet imam https://twitter.com/w_alhusseini/status/1174708642937020425 

    Waleed Al-husseini @W_Alhusseini
     

    Reportage d'ARTE sur la construction de la mosquée de Poitiers ou comment le Qatar agit de concert avec les Frères musulmans pour islamiser la France et déstabiliser notre société.
    imam : « Ma mosquée est une étape de la conquête musulmane.»

    Vidéo : https://twitter.com/i/status/1174708642937020425

    Vidéo intégrée
     

     

    Philippe Martel@PhMartel
     

    Et pendant ce temps-là, cher @jylgallou, les historiens collabos nous expliquent que la Bataille de Poitiers n’a jamais eu lieu.@RenaudCamus https://twitter.com/jylgallou/status/1174751658498301955 

    Jean-Yves Le Gallou@jylgallou
     

    Écoutez cet imam qui explique que le nom de la mosquée de #Poitiers « le chemin des martyrs» évoque la bataille de 732 et que la nouvelle mosquée est 1 manière de reprendre la conquête. Il s’est trouvé des «juges» qui ont condamné les Identitaires pour faire plaisir à cet imam https://twitter.com/w_alhusseini/status/1174708642937020425 

     
     

     

    Francesca de Villasmundo

     

    Source : medias-presse.info