Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Parti de la France Occitanie Guy Jovelin

  • Rechute de l’économie : toujours plus de dettes et de fausse monnaie

    Publié par Guy Jovelin le 26 octobre 2020

     

    Marc-Rousset-2.jpgMarc Rousset

    Nouveaux confinements, pandémie en progression, création monétaire et endettement sans fin des États, incertitudes sur les vaccins à venir, tensions politiques grandissantes aux États-Unis et en Europe : les Bourses, les économies continuent de voguer partout dans le monde, telles des bateaux ivres. Selon le FMI, l’endettement des pays avancés pourrait avoisiner 125 %, fin 2021.

    En Europe, la deuxième vague de Covid-19 fait rechuter les économies au cours du quatrième trimestre 2020, contrairement aux prévisions, et la vraie reprise ne commencera au mieux que dans la deuxième moitié de 2021. On s’orienterait donc vers une reprise en W, la quatrième branche du W étant, au mieux, en « aile d’oiseau » pour 2021, voire complètement horizontale si la croissance est nulle. Le rebond, en France, du troisième trimestre 2020 a été artificiel. L’INSEE prévoit même, pour le quatrième trimestre, une croissance légèrement négative qui a été évaluée, par Euler Hermès pour la France, les Pays-Bas et l’Espagne, à respectivement -1,1 %, -1 % et -1,3 % au lieu de +1 %, +0,5 % et +1,4 %.

    La France fait donc face à la plus forte récession depuis la Seconde Guerre mondiale, tandis que la confiance des chefs d’entreprise replonge. Tous secteurs confondus, 800.000 emplois devraient être détruits en 2020, avec un chômage supérieur à 10 %. Seule une réforme des retraites, une immigration zéro et une réduction des effectifs dans la fonction publique pourraient éviter la banqueroute à la France qui serait immédiate, en cas de hausse des taux.

    Les dépenses publiques vont continuer d’augmenter partout en Europe. L’endettement public moyen de la zone euro sera de 100 % du PIB, fin 2020, soit 15 % de plus. La Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la France sont menacés, car bien au-dessus de ce seuil. L’économie espagnole, nouveau malade, inquiète particulièrement. La France et l’Espagne sont les deux pays qui décrochent le plus au quatrième trimestre.

    Les défauts de paiement augmentent en Espagne et les banques CaixaBank, Bankia, Unicaja et Liberbank ne voient plus leur salut que dans des fusions. La dette espagnole va friser les 120 % du PIB fin 2020. Selon la BCE, la seconde vague de Covid-19 pourrait faire tripler les créances douteuses, qui atteindraient les 1.400 milliards d’euros, en 2021, dans la zone euro. Et en Allemagne, pays le plus résilient de la zone euro, selon Creditreform, il y aurait 550.000 entreprises zombies, soit environ 16 % des sociétés allemandes. Le pire des scénarios pourrait même mener en 2021, selon S&P, 11 % des entreprises européennes à la faillite.

    La fuite en avant de création monétaire par la BCE continue, puisque Christine Lagarde veut augmenter le programme d’urgence face à la pandémie, fixé à l’origine à 1.350 milliards d’euros. Il se trouve que créer de la monnaie sans créer de la richesse n’a jamais réglé les problèmes économiques, mais tant que la BCE continue d’acheter des obligations, la confiance perdure. La Fed et la BCE sont prises au piège des taux bas et ne peuvent plus les monter, d’où le maintien des bulles boursières. Les obligations à taux de rendement négatif viennent d’atteindre, aux États-Unis, le chiffre record de 17.000 milliards de dollars. Mais à moyen terme, en cas d’inflation élevée, les banques centrales seront cependant amenées à relever les taux d’intérêt avec des risques de krachs.

    Aux États-Unis, la proportion des entreprises zombies est passée de 1 %, en 2000, à 19 %, en 2020, avec une nette accélération depuis 2008. Un programme de relance des dépenses publiques s’impose, tandis que les ventes d’armes explosent, malgré la pénurie de munitions, en attendant les élections…

    Les « sécurités » techniques mises en place à Wall Street peuvent éviter un krach violent sur une journée, mais le système ne pourra pas empêcher les Bourses de dégringoler en plusieurs jours. Tesla, c’est aujourd’hui, avec 400.000 voitures électriques, 400 milliards de capitalisation boursière, soit Ford + General Motors multiplié par cinq, et deux fois plus que Toyota avec 11 millions de voitures !

     

    Source : synthesenationale

  • En 2019, 75% des mineurs traduits en justice à Paris pour des “atteintes à la personne” étaient des migrants. “Ne faisons pas d’amalgame” précise le procureur.

    Publié par Guy Jovelin le 26 octobre 2020

    Après une chute de près de 80 % de la délinquance dans la capitale lors du confinement instauré pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, les chiffres repartent à la hausse. C’est notamment le cas des statistiques concernant les vols avec violence, qui touchent principalement des Franciliens et ont majoritairement lieu dans les transports en commun. Le procureur de Paris appelle à la vigilance. (…)

    Les mineurs sont de plus en plus représentés parmi les auteurs d’atteintes aux personnes. Leur proportion était de 22,2 % au troisième trimestre 2020 contre 18,7 % lors de la même période, en 2019. 2 175 suspects de moins de 18 ans ont été traduits en justice depuis le début de l’année. Trois quarts d’entre eux étaient des mineurs non-accompagnés. Rémy Heitz tient toutefois à rappeler : « Ne faisons pas d’amalgame : tous les mineurs isolés étrangers ne sont pas des délinquants. »

    larochesuryon.maville.com via fdesouche

  • Un Amiénois écope de 8 mois ferme pour s’être réjoui du meurtre de Samuel Paty, il a par contre été relaxé pour avoir déclaré qu’il y avait “trop de Blancs en France” et qu’il “faudrait plus d’attentats”

    Publié par Guy Jovelin le 26 octobre 2020

    Un Amiénois de 43 ans, déjà détenu à la maison d’arrêt d’Amiens, a été condamné vendredi 23 octobre à 8 mois de prison ferme pour apologie du terrorisme. Lors de l’audience, il a expliqué avoir immédiatement regretté ses propos. Ses avocats vont faire appel de la décision.

    (…) “C’est bien fait pour lui, il (le terroriste) a bien fait le boulot, on ne touche pas à ma religion, à mon prophète“, a-t-il déclaré.

    Connu pour être très pratiquant, il a également déclaré qu’il était contre le terrorisme. “Le coran interdit de tuer (…)“, a-t-il ajouté. 

    (…) Des regrets qui n’ont pas convaincu le juge estimant que le prévenu avait un comportement “toujours limite” et qui devient “inacceptable“. L’homme a déjà été condamné par le passé pour des comportements déplacés envers des femmes. Il a également été relaxé pour apologie du terrorisme après avoir déclaré qu’il y avait “trop de blancs en France” et qu’il “faudrait plus d’attentats.

    (…) France 3 via fdesouche

  • Accident entre un tram et une voiture à Bordeaux : une femme de 86 ans grièvement blessée, des “jeunes” ont profité de la situation pour la dépouiller pendant qu’elle se faisait soigner

    Publié par Guy Jovelin le 26 octobre 2020

    La conductrice âgée de 86 ans a dû être ranimée. Des jeunes ont profité de la situation pour la dépouiller.

    (…) Les 70 passagers de la rame ont pu être évacués avant l’arrivée des secours. À bord du tram, seul le chauffeur a été blessé. À l’intérieur de la voiture, les choses étaient en revanche plus délicates. Âgée de 86 ans, la conductrice a dû être longuement réanimée par les secours avant d’être évacuée vers l’hôpital Haut-Lévêque en état d’urgence absolue.

    (…) Selon plusieurs témoins, trois jeunes s’étaient approchés de la voiture juste après l’accident pour dérober téléphones ou portefeuilles. « Pendant que des passants prodiguaient les premiers soins, des jeunes profitaient de la situation pour dépouiller les victimes », explique le procureur adjoint Jean-Luc Puyo, du parquet de Bordeaux.

     

    (…)

    Sud Ouest via fdesouche

  • Algérie : des migrants subsahariens arrêtés et refoulés en plein désert

    Publié par Guy Jovelin le 25 octobre 2020

    fdesouche

    Via Afrique360