Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Parti de la France Occitanie Guy Jovelin - Page 3

  • Le lobby LGBT veut “abolir” le mariage

    Publié par Guy Jovelin le 01 décembre 2020

    Le lobby LGBT veut “abolir” le mariage

    abolir le mariage,lobby lgbt

    Ils ne se cachent même plus. Un certain “Paul B. Preciado”, un Espagnol transexuel (c’est une femme qui s’est pris pour une lesbienne, puis pour une « gouine trans » et « garçon-fille », revendiquant de n’appartenir à aucun des deux genres masculin et féminin, puis s’est déclaré « trans in between non opéré », puis a décidé de choisir le masculin pour s’identifier… à se demander pourquoi l’homosexualité n’est plus définie comme une maladie mentale) qui théorise notamment l’abolition des différences entre les sexes, les genres et les sexualités, écrit dans un texte publié par Mediapart intitulé “l’hétérosexualité est dangereuse”:

     

    Source : lesalonbeige

  • Il a osé

    Publié par Guy Jovelin le 01 décembre 2020

    Il a osé

    il a osé,hollande

    Quand un texte heurte les consciences et divise la société… il faut le retirer. Et pourtant il a maintenu la loi Taubira…

    Vidéo : https://twitter.com/i/status/1332718053700874240

     

    Source : lesalonbeige
  • Violences policières : le tweet totalement indécent de l’éborgneur Castaner

    Publié par Guy Jovelin le 01 décembre 2020

    Christophe Castaner était l’homme de main de Macron, à la tête du ministère de l’Intérieur, avant le traître Darmanin.

    Castaner, individu grossier, incompétent et ancien du Milieu, s’est illustré en chapeautant la très brutale répression de la révolte populaire et bon enfant (avant la dernière phase gangrénée par la gauche) des Gilets jaunes : des dizaines de Français honnêtes, travailleurs inquiets ou menacés par la ruine, souvent patriotes, ont été éborgnés, énucléés, amputés, dans une indifférence médiatique et judiciaire ahurissante.

    Et voilà que Castaner ramène sa fraise avec ce ton fat insupportable, à propos de interpellation musclée d’un Africain (dont les médias parlent sans cesse depuis une semaine) qui a reçu des coups dans des circonstances pas encore très claires.

    Ce deux poids deux mesures est vraiment insupportable, non ?

    Nous préférons ne pas écrire ce que mérite cette engeance politicienne.

    https://policeetrealites.files.wordpress.com/2020/11/castaner-producteur-rap.jpg?w=840

     

    Source : contre-info

  • Une mère appelle au «rapatriement sanitaire» de sa fille, partie en Syrie avec ses enfants et son compagnon djihadiste

    Publié par Guy Jovelin le 30 novembre 2020

    Pascale Descamps, habitante du Pas-de-Calais demande le «rapatriement sanitaire» de sa fille, âgée de 32 ans, qui a quitté la France en 2015 après s’être convertie à l’islam, avec ses trois enfants et son compagnon djihadiste, tué quelques mois plus tard. Remariée à un autre membre du groupe État islamique (EI), lui aussi tué, elle a eu un quatrième enfant sur place, a indiqué Pascale Descamps.

    Elle est détenue depuis mars 2019 au camp de Roj 2, contrôlé par les Kurdes dans le nord-est de la Syrie. «Elle perd beaucoup de sang, fait de nombreux malaises et n’a accès à aucun médicament», s’alarme-t-elle. «Si elle est opérée sur place, elle a seulement 50% de chance de survivre», ajoute-t-elle, expliquant que sa fille, qui n’a pas de certificat médical, lui envoie des messages vocaux «de façon très irrégulière» via un numéro intermédiaire sur WhatsApp.

    «Cela fait plus d’un an qu’on essaie d’obtenir leur retour. Nous avons saisi les responsables politiques et de la justice, jusque-là sans aucune réponse», a confié l’un de ses trois avocats, Me Emmanuel Daoud. Il dénonce «un choix délibéré de l’État français, alors même qu’un mandat d’arrêt international a été lancé contre cette femme et que les autorités kurdes se disent prêtes à la remettre à la France». Descamps assure ne pas vouloir «dédouaner» sa fille mais seulement qu’elle soit «traitée humainement».  […]

    Le Figaro via fdesouche

  • A Budapest, des Hongrois érigent un sapin en soutien aux Bordelais qui en seront privés par leur maire : “Même au temps du communisme, ils ne se sont pas attaqués au sapin”

    Publié par Guy Jovelin le 30 novembre 2020

    Le premier dimanche de l’Avent, un sapin de Noël a été mis en place pour Bordeaux… dans un arrondissement de Budapest.
    “Au premier dimanche de l’Avent, un sapin de Noël a été mis en place devant l’académie hongroise de lutte István Kozma dans le sud de Budapest, pour Bordeaux, après que le maire de gauche dure de Bordeaux a interdit la sapin sur la place principale de la ville.”

    “Le chef du groupe parlementaire du Fidesz, Máté Kocsis, a estimé qu’il était inqualifiable et inacceptable que précisément ceux qui parlent toujours de tolérance et d’acceptation en viennent à interdire les symboles chrétiens. Selon le député, il est probable que bientôt les nations considérant Noël comme une fête importante soit en minorité.”
    “C’est surréel et en même temps un honneur d’ériger ici un arbre de Noël pour une ville française. Jamais au cours des trente dernières années nous n’aurions cru, ici en Europe centrale, vivre cela, a déclaré Zsolt Bayer, le fameux éditorialiste proche de Viktor Orbán.”
    “Même au temps du communisme, ils ne se sont pas attaqués au sapin. Ils parlaient de la fête du sapin au lieu de Noël et de Mikulás au lieu du Père Noël, mais jamais le sapin n’a été interdit ou empêché, rajoute-t-il. Nous savons précisément ce que cela signifie lorsque des illuminés voulant changer le monde essayent de modifier nos vies et effacer de la surface de la Terre toutes les traditions.”
    “Le publiciste Zsolt Bayer a ajouté que depuis Budapest, ce sapin envoie un message à tous les Français qui perçoivent l’effacement de leurs traditions : vous n’êtes pas seuls, chaque année il y aura ici un sapin pour vous tant que Bordeaux ne chassera pas son illuminé et changeur de monde de maire, tant que Noël ne sera pas récupéré.”
    “Selon Máté Kocsis, un petit sapin à Budapest n’aidera pas en soi la situation des Chrétiens à Bordeaux bien entendu, mais le symbole est fort, et souligne qu’il y a encore des endroits en Europe où on a pas à avoir peur en tant que chrétien.”

    Bayer Zsolt a BLM-szoborrĂłl: MĂĄr mĂĄsnap le fogjuk dĂśnteni!

    A publicistĂĄnak nem tetszik Baranyi Krisztina Ăśtlete a ferencvĂĄrosi BLM-szoborrĂłl. Baranyi Krisztina polgĂĄrmester szobrot ĂĄllĂ­tana a szĂŠlsőbalos BLM-mozgalomnak FerencvĂĄrosban. „VĂŠgre ez a nő is belefogott a lĂĄzas pĂłtcselekvĂŠsbe, idiĂłta semmittevĂŠsbe. Alig vĂĄrjuk a szoboravatĂĄst. MĂĄr mĂĄsnap le fogjuk dĂśnteni a picsĂĄba!”  – Ă­rja blogjĂĄn Bayer Zsolt.   Mi meg ÉLŐBEN fogjuk kĂśzvetĂ­teni…