Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

contrôle

  • Montereau (77) : un Tchétchène traîne un policier sur 20 mètres pour échapper au contrôle

    Publié par Guy Jovelin le 07 mai 2020

    Par  le 07/05/2020

    Sans permis de conduite, ni attestation, un automobiliste a traîné un policier agrippé à sa voiture sur une vingtaine de mètres pour échapper à un contrôle, dimanche dernier.

    Les contrôles routiers liés au confinement et au coronavirus peuvent parfois tourner au vinaigre. Les policiers du commissariat de Montereau (Seine-et-Marne) s’en sont aperçus dimanche lors de l’interpellation musclée d’un Tchétchène, âgé de près de 30 ans. Ce dernier sera jugé en janvier 2021.

    Tout commence dimanche vers midi dans la zone industrielle de Montereau. Les forces de l’ordre interceptent un automobiliste et lui demandent son attestation. Or, l’homme n’en a pas. Pas plus qu’il n’a de pièce d’identité et de permis de conduire. Penché près de la fenêtre du conducteur, le policier lui dit de le suivre au commissariat. Mais l’homme commence à tourner sa clé de contact…

    Le fonctionnaire essaie de la lui retirer. Trop tard ! L’homme démarre en trombe au volant de sa Volkswagen Polo, manque de percuter une policière, et traîne son collègue sur une vingtaine de mètres. Il finit sa course plus loin, contre une butte de terre. […]

    LeParisien via fdesouche

  • Marseille : la police contrôle les sportifs, pas les marchés fréquentés par les immigrés

    Publié par Guy Jovelin le 30 avril 2020

    Posté par Eric Martin  Il y a 15 heures
     
    Marseille : la police contrôle les sportifs, pas les marchés fréquentés par les immigrés

    Marché de Noailles aujourd’hui à Marseille 1er arrondissement jour de ramadan bon corona à tous

  • La France prolonge jusqu’à fin octobre ses contrôles aux frontières

    Publié par Guy Jovelin le 03 avril 2020

    Par  le 03/04/2020

     

    La France a informé la Commission européenne qu’elle prolongeait ses contrôles aux frontières jusqu’au 30 octobre, en raison de la «menace terroriste» mais aussi cette fois de la pandémie de coronavirus.

  • Confinement : un contrôle avec la gendarmerie de Saint-Gaudens

    Publié par Guy Jovelin le 31 mars 2020

     

    Durant toute la matinée, nous avons suivi les hommes de la gendarmerie de Saint-Gaudens sur un point de contrôle à Seilhan.

    Pour lutter contre la propagation du coronavirus (COVID-19) : règles de sécurité, contrôle des attestations, bienveillance des automobilistes, tout le monde semble jouer le jeu du confinement dans ce coin reculé de la Haute-Garonne.  

    Lire aussi : [Direct] Coronavirus : le confinement prolongé jusqu’au 15 avril, la situation au jour le jour

    Faire respecter le confinement

    Mobilisés une nouvelle fois sur le terrain, les gendarmes mènent chaque jour des contrôles fixes ou mobiles sur des ronds-points, aux péages et même dans les petits villages. L’objectif : faire respecter les consignes du confinement mises en place par le gouvernement depuis le 17 mars dernier dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du coronavirus. 

    À Saint-Gaudens, les 28 gendarmes de la compagnie ont été renforcé par des élèves de l’école de gendarmerie et de l’escadron de mobiles présents sur la ville. Jusqu’à la frontière espagnoles, les voitures sont contrôlées « avec discernement », assure le commandant Pierre Tambrun. Les automobilistes doivent présenter leur attestation remplie en bonne et due forme, ainsi que leur carte d’identité. 

    Compter sur la bienveillance des habitants

    Au cours de ce reportage, tourné sur le rond-point de la sortie de l’autoroute, entre Saint-Gaudens et Lerida, rares sont les automobilistes qui refusent de se soustraire aux contrôles. « Il faut appliquer le règlement comme ça peut-être ce sera plus court », se résigne l’un d’entre eux à notre micro. 

    Lire aussi : Confinement : la facture d’électricité va-t-elle exploser ?

    Les contrôles seront menées tout le long du confinement. Les gendarmes, dépourvus de masques et de gants de protection, comptent sur le respect des automobilistes et sur les règles d’hygiènes appliquées à l’ensemble des Français pour ne pas devenir des victimes collatérales de cette pandémie. 

    Reportage : Étienne Lafage, Benjamin Bourreau.

     

    Source : infos-toulouse