Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

suède

  • Suède : 59,3% des violeurs condamnés sont immigrés ou enfants d’immigrés révèle une étude récente

    Publié par Guy Jovelin le 02 mars 2021

    L’université de Lund a constaté que la majorité des violeurs condamnés en Suède étaient issus de l’immigration et que près de la moitié des violeurs étaient nés à l’étranger dans une étude de référence et qui est l’une des premières du genre dans ce pays à forte immigration.

    L’étude, publiée en ligne le 22 février, a examiné un total de 3 039 violeurs condamnés et a révélé que 59,3 % des condamnés étaient issus de “l’immigration”, c’est-à-dire de la première ou de la deuxième génération de migrants.

    Pour les délinquants nés hors de Suède – 47,8 % au total – 34,5 % venaient de la région d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, tandis que 19,1 % étaient originaires d’Afrique subsaharienne.

    A peine moins d’un tiers des délinquants, soit 32,5 %, bénéficiaient d’une forme quelconque de programme d’aide sociale du gouvernement, tandis que 38,6 % auraient un faible niveau d’éducation.

    Les auteurs de l’étude ont noté que l’étude est publiée dans un contexte d’augmentation des viols en Suède et ont déploré l’absence d’autres recherches sur les antécédents des violeurs condamnés […]

    Breitbart

    Lien de l’étude

  • Suède et Danemark veulent imposer le passeport vaccinal pour pouvoir voyager ou aller au restaurant

    Publié par Guy Jovelin le 14 février 2021

    La ministre suédoise de la Santé, Lena Hallengren, a annoncé lors d’une récente conférence de presse l’intention du gouvernement de fournir un «certificat de vaccination numérique» aux résidents qui reçoivent un vaccin anti-COVID-19, leur permettant de «voyager à l’étranger en vacances ou pour rencontrer un être cher ».

    La ministre s’est dite convaincue qu’un «certificat de vaccination est probablement aussi souhaitable que de se faire vacciner», ce qui laisse entendre que l’identifiant numérique pourrait devenir nécessaire pour accéder aux voyages internationaux, ainsi que pour les activités quotidiennes telles que les courses et les repas au restaurant.

    Anders Ygeman, ministre suédois du développement numérique, a déclaré que «l’objectif du gouvernement est que le travail aille le plus rapidement possible et que l’infrastructure numérique sera en place d’ici l’été», plus précisément le 1er juin.

    «Lorsque la Suède et les pays qui nous entourent commenceront à s’ouvrir, il sera probablement nécessaire d’avoir un certificat de vaccination pour voyager et participer à d’autres activités», a-t-il déclaré, faisant référence à des entreprises, ainsi qu’aux restaurants, établissant une exigence de preuve de vaccination avant d’autoriser l’accès à leur établissement.

    Le ministre danois des Finances, Morten Bodskov, a suggéré que «dans trois ou quatre mois, un passeport numérique corona sera prêt à être utilisé, par exemple, pour des voyages d’affaires», a rapporté l’Associated Press.

    Le ministre a fait remarquer que le retour des voyages est «absolument crucial» pour rétablir la stabilité économique du pays et faire rouvrir les entreprises. À cette fin, les citoyens danois pourront accéder à un site Web d’ici la fin de ce mois précisant s’ils ont reçu ou non un vaccin COVID-19. En plus de cela, le «passeport» numérique, selon Bodskov, sera «le passeport supplémentaire que vous pourrez avoir sur votre téléphone portable et attestant que vous avez été vacciné».

    Lars Sandahl Sørensen, PDG de l’industrie danoise de la Confédération, a suggéré que les «passeports vaccinaux» seraient un outil réclamé durant longtemps, déclarant que les citoyens «bénéficieront du passeport corona pendant de nombreuses années» puisqu’ils «autoriseront les voyages et la participation à la vie culturelle au Danemark.”

    Ces déclarations ont suscité un vif émoi au Danemark où d’importantes manifestations se tiennent chaque semaine contre un tel projet.

     

    Source : medias-presse.info

  • Suède : un coran brûlé devant le parlement suédois en hommage à Samuel Paty

    Publié par Guy Jovelin le 27 octobre 2020

    Vendredi un service commémoratif a eu lieu à Stockholm pour le professeur Samuel Paty, décapité en France après avoir montré des caricatures de Muhammad dans un cours sur la liberté d’expression. La cérémonie comprenait un Coran brûlé à l’extérieur du parlement suédois. Cependant, lorsque l’organisateur a commencé, deux policiers sont intervenus et ont tenté de lui arracher le livre, arguant vouloir «maintenir l’ordre sur la place». L’organisateur a été informé être suspect d’incitation à la haine contre des groupes ethniques mais a finalement réussi à mettre le feu au livre.

    Samhällsnytt.se via fdesouche

  • Suède : Mustafa, 17 ans, viole une fille de 12 ans dans les toilettes publiques. Il est condamné à assister à 10 réunions éducatives sur le genre et les normes

    Publié par Guy Jovelin le 21 octobre 2020

    Mustafa, originaire de Syrie, a violé une fille de 12 ans dans des toilettes près d’une aire de jeux à Borås. Comme il affirme qu’il n’avait que 17 ans au moment du crime, il évite la prison et l’expulsion. Au lieu de cela, la punition sera une courte période de service jeunesse et de soins aux jeunes avec des réunions sur le « genre et les normes ».

    Mustafa et la fillette avaient été en contact l’un avec l’autre sur Snapchat avant le viol. Selon le jugement, il a déclaré que la rencontre avec la jeune fille avait pour but de « se faire un ami avec qui il pourrait pratiquer le suédois ».

    Le 27 février 2020, ils se sont donné rendez-vous à Annelundsparken, à Borås. Dans une aire de jeux, il l’a emmenée dans des toilettes publiques extérieures et l’a violée.

    « J’ai dit que je ne voulais pas, mais ensuite il m’a attrapée et m’a retenue. Il est beaucoup plus fort que moi et il fait 1,90m, il est vraiment grand, donc je ne pouvais pas m’échapper. J’ai essayé de le repousser et puis il a commencé à arracher mes vêtements et tout ça et j’ai juste dit stop, je ne veux pas, et puis j’ai paniqué et à la fin je ne pouvais pas résister”, a raconté la jeune fille dans l’interrogatoire de police.

    Mustafa a été condamné à des peines de détention pour mineurs et à 150 heures de service jeunesse pour viols d’enfants et harcèlement sexuel. Comme Mustafa affirme qu’il avait 17 ans lorsque le viol a été commis, le tribunal de district de Borås considère que les crimes, compte tenu de son âge au moment de l’acte, ont en fait « une valeur de peine égale à huit mois de prison ».

    Mais, le tribunal de district poursuit :

    « L’avis des services sociaux montre que Mustafa a un besoin particulier de soins et qu’il a accepté le contrat jeunesse comprenant dix réunions proposées par les services sociaux. Dans ce contexte, le tribunal de district estime que la peine la plus appropriée est le système de soins proposé aux jeunes.

    Lors des réunions imposées à Mustafa, il parlera, entre autres, de « genre et de normes », comme Nyheter Idag l’a déjà noté.

    La juge Magdalena Davidsson a signé le jugement.

    Fria Tider via fdesouche

  • Suède : des directeurs d’école contraints de porter des alarmes anti-agression face à la montée de la violence

    Publié par Guy Jovelin le 20 octobre 2020

    Au moins trois directeurs d’école de Borås sont contraints de porter des alarmes d’assaut en raison des menaces et du risque de violence. Le chef de la sécurité de la ville de Borås, Rangbar Mohammad, ne voit pas cela comme un échec.

    « J’aimerais que ce soit davantage une force », dit-il.

    Selon le Syndicat suédois des enseignants de Borås, la violence et les menaces à l’encontre du personnel scolaire des écoles secondaires de Borås ont fortement augmenté en quelques années. Les rapports d’incidents ont également augmenté selon les chiffres obtenus par SVT Nyheter Väst. Plusieurs enseignants et directeurs d’école décrivent également que l’environnement scolaire a un climat de plus en plus rude.

    Selon les informations fournies au SVT Nyheter Väst, au moins trois directeurs d’école ont des alarmes d’assaut en raison de différents scénarios de menace.

    SVT via fdesouche