Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

attali

  • Véronique Jeanne Lévy, la soeur de BHL convertie au catholicisme, dit ses quatre vérités à Jacques Attali

    Publié par Guy Jovelin le 26 avril 2020

    On se souvient tous de la conversion au catholicisme de Véronique Lévy, soeur de Bernard-Henry Lévy. La Porte Latine avait titré l’événement ainsi : “Bernard-Henri Lévy foudroyé par la conversion de sa soeur Véronique au Catholicisme”. Secoué, le frère de la “convertie” avait déclaré : “cette nouvelle, en effet personnelle, qui me tombe dessus un petit peu comme la foudre !”

    C’est aujourd’hui Jacques Attali, un ami du fumeux BHL, qui attaque Véronique en la déclarant “radicalisée”. Mal lui en a pris, car il se fait remettre à sa place dans un long message sur Facebook qui lui tombe dessus comme la foudre divine. Le premier prénom de Mlle Lévy est Véronique, le même que celui de la sainte femme qui a essuyé les crachats sur le visage tuméfié de Notre Seigneur; son second prénom est Jeanne : elle le porte avec honneur !

     

     

     

     

    Voici le texte repris du compte Facebook de Véronique Lévy :

    “Bonsoir monsieur Attali…il paraît que vous avez parlé de moi dans une revue.. vous avez évoqué ma route comme un chemin perdu, celui d’une femme fragile manipulée par l’extrême droite identitaire anti-sioniste… la soeur de BHL comme vous m’appelez s’est radicalisée avec les intouchables… oui je suis devenue une stigmatisée, non pas hélas des saints stigmates du Christ mais de ceux des innommables… les surnuméraires, les furieux, les extrêmes, les édentés, les réfractaires, les vandales, et pourquoi pas les black blocs bientôt…Ou déjà, qui sait? Je suis au Christ Jacquot, au Roi des juifs , de la terre et des Cieux; au Seigneur désarmé et Nu , je suis dingue du très Haut Qui Se fit très bas… et Se cacha dans la chair douce comme du lait d’une vierge de Nazareth. Je suis de Sa famille Jacques, j’ai retrouvé les miens: je suis chrétienne comme l’étaient déjà les prophètes, les poètes et les rois de l’Alliance native… gravée dans la pierre de la loi avant qu’elle ne se fit chair dans le Coeur de Sa miséricorde… aux entrailles maternelles d’un Dieu d’Amour. Il faut que je vous confie un secret… oui je vous l’offre comme le cadeau d’un départ, un présent pour la route, une chanson pour la vie, une berceuse pour traverser la mort: j’attends mon amour, je l’attends, je L’attends… je guette Ses pas… je L’attends. Mon corps est déchiré de la blessure de Sa Lumière et Sa lumière est une épée, la Vérité. Je L’ai épié dans le fin murmure d’un silence pénétrant comme le prophète Elie… je me languis de Sa Présence et je respire à la brise du soir le parfum de Son Souffle… au fil tranchant de Son Verbe… Mais Il Se cache… Et Se dévoile soudain dans le visage défiguré de ceux qu’on assassine sur un cri silencieux, les non nés ou non conçus encore et dont la voix se perd aux coulisses d’une vie exterminée in utéro, ou bien labellisée aux laboratoires privés du triage génétique. Cri silencieux des germes d’hommes congelés aux chambres fortes du planning familial. Mon Bien-Aimé m’appelle au secours aussi dans le sourire dépouillé des vieillards endormis de mort lente, de la “bonne mort” dites-vous, assistés médicalement dans les couloirs de la santé publique… Hélas il n’y a pas assez de lits…. et toutes les croix sont arrachées. Une mort sans croix c’est une mort sans pourquoi, sans fenêtre ouverte, sans les bras du Ressuscité étreignant la solitude et la douleur pour les coloniser de Son éternité et de Sa Paix. Une mort à la sauvette, une mort honteuse, une mort qui se veut propre mais qui pue le chien crevé et les viscères ouvertes comme ces pauvres maccabés de l’université Paris Descartes qu’on a laissé pourrir et qu’on a profanés dans une haine de l’Homme qui ne croit plus au Ciel, qui n’espère plus… programmant l’immortalité car il a peur de Son éternité.

    Elle le regarde de Ses eaux infinies.

    Jacques, je ne suis d’aucun parti, d’aucun clan, d’aucune tribu, je m’arracherai la peau avec le matricule anti-viral que vous voulez, vous, les marchands du temple de nos corps, graver dans notre chair… à Son Image et à Sa ressemblance nous furent créés et Son Visage est notre liberté… je suis à mon Amour tout simplement et Il m’appelle toujours plus loin, en eaux profondes dans le silence des vies d’enfants jetées à la poubelle ou bien brûlées comme combustible dans les fours crématoires des hôpitaux anglo-saxons. Et puis je suis de France, car la France voyez vous… ce n’est pas la potée, les binious , les bérets… la France c’est le coeur d’une vierge aussi… une vierge qui dit oui à l’Archange saint Michel… dans les clairières de sa Lorraine natale… La France c’est une Annonciation qui se déploie, du Calvaire à Chinon… de Chinon à toujours… car sa mission à la France c’est de chanter sur la plus haute branche avec saint Irénée et pour le monde entier: “la gloire de Dieu c’est l’Homme vivant!”

    Véronique Jeanne Lévy”

     

    Source : medias-presse.info

  • Coronavirus, vaccin, implant et traçabilité : “le luxe de demain, ce sera d’être isolable”, prévenait Jacques Attali

    Publié par Guy Jovelin le 18 avril 2020

    Nous signalions hier aux lecteurs de Médias Presse Info comment Bill Gates, à travers sa Fondation Bill & Melinda Gates, le projet ID2020 qu’il finance et des industries pharmaceutiques dans lesquelles il détient des parts importantes, entend bien profiter du coronavirus pour nous imposer une vaccination quasiment mondiale et y inclure un implant d’identification et de traçabilité.

    Ce projet de Bill Gates rejoint celui d’une autre figure bien connue du Nouvel Ordre Mondial, Jacques Attali.

    Il y a quelques années déjà, au cours d’une émission de Public Sénat, Jacques Attali expliquait en toute décontraction le plan de puçage de radio-identification appelé RFID.

    Tout l’objectif officiel du système est d’organiser la traçabilité de chacun.

    Jacques Attali y expliquait que vous pourriez être pucé “volontairement ou sans le savoir” (à 8’10 de l’entretien vidéo).

    Ce plan vise à une “traçabilité universelle” (à 9’30 de l’entretien vidéo).

    Et Jacques Attali concède que, dans le monde futur, “le luxe de demain, ce sera d’être isolable”, c’est-à-dire de parvenir à échapper à cette traçabilité.

     

  • Quand Jacques Attali espérait une pandémie pour favoriser l’émergence d’un gouvernement mondial

    Publié par Guy Jovelin le 31 mars 2020

    Quand Jacques Attali espérait une pandémie pour favoriser l’émergence d’un gouvernement mondial

    Ce texte date de 2009. Ceux qui, face à la faillite actuel de l’UE, vous expliquent qu’il faut encore plus d’Union européenne et de fédéralisme pour affronter une telle crise sont dans la même idéologie. Or, bien au contraire, les deux valeurs qui sortiront renforcées de cette crise seront la famille et la Nation.

     

    Source : lesalonbeige

  • Jacques Attali : « L’islam, en soi, n’est pas une menace pour la France ; il en est une composante depuis le 8e siècle »

    Publié par Guy Jovelin le 08 octobre 2019

    Par  le 07/10/2019
    […] Rien ne serait pourtant plus terrible, dans la société française, que de laisser dénoncer impunément la présence musulmane, et de transformer une (légale) critique de l’islam en un (illégal) racisme anti-africain (et en particulier anti-arabe). […] Il n’y aucun envahissement de la France par l’Islam ou par l’Afrique. Les migrants non européens ne représentent pas, en solde net annuel, 450.000 personnes, comme le prétendent les extrêmes, mais moins de 185.000 personnes, (et encore, en tenant compte des naturalisations, qui en représentent la moitié), soit moins d’un demi pour cent de la population française.

    99% d’entre eux s’intègrent parfaitement dans la nation ; ils font des études, fondent des familles, parlent en français à leurs enfants, créent des entreprises, deviennent professeurs ou médecins. […] on doit tout faire pour faciliter l’intégration des migrants, favoriser la réussite de leurs enfants ; et s’opposer à toutes les tentatives religieuses, d’où qu’elles viennent, pour imposer une conception du monde, ou un mode de vie, contraires aux règles de la laïcité, non respectueuses des droits des femmes, ou plus généralement, violant les lois de la République. Ce n’est pas le cas en France de la quasi-totalité des gens de foi, quelle que soit leur foi. Et en particulier ce n’est pas le cas des musulmans. […]

    Attali.com via fdesouche